samedi 7 janvier 2023

Étude Biblique / caté adultes 2022-2023 | thème et dates


L’étude biblique / catéchisme pour adultes 2022-2023,

Thème : "Violence et guerres : la Bible, l’Histoire et nous"

aura lieu dans les locaux du temple (Poitiers, 5 rue des Écossais /
Châtellerault, 1 rue Adrienne Duchemin)
Poitiers : à 14h 30 et à 18h 30 le 2e mardi du mois (sauf décembre et février et/ou indications autres)
Châtellerault : à 17h 00 le 4e mardi du mois (sauf indications autres)




2022 | (septembre, samedi 17 : journées européennes du patrimoine / Patrimoine durable. À 17h au temple : “Patrimoine, temps et éternité”)

Genèse 3-6 / fratricide et corruption (Gn 4 – Caïn et Abel)
Châtellerault : 20 septembre ; Poitiers : 11 octobre
:: :: Version imprimable

Genèse 34 / Dina, ses frères et Sichem
Châtellerault : 25 octobre ; Poitiers : 8 novembre
:: :: Version imprimable

Exode / esclavage et libération (cf. Exode 15)
Châtellerault : 22 novembre ; Poitiers : 6 décembre
:: :: Version imprimable

2023 | Josué / la conquête : épopée et relectures (cf. Josué 1 / Deut 7, 1-5)
Poitiers : 10 janvier ; Châtellerault : 24 janvier


Juges / de l'espérance au chaos (cf. ch. 19-20 - dépeçage et guerre civile). Vers la royauté : désordre quand même (cf. 2 Samuel 24 / 1 Chroniques 21 – David - le guerrier et la peste)
Poitiers : 7 février ; Châtellerault : 28 février

Ésaïe, Jérémie, Ézéchiel / Assyrie, Babylone, empires et exils (cf. Daniel 9)
Poitiers : 14 mars ; Châtellerault : 28 mars

Luc 21 et parallèles / l’Empire romain ennemi – an 70
Poitiers : 11 avril ; Châtellerault : 25 avril

Actes / Mission -> vers l’Empire romain converti -> Chrétienté, croisades, expansion et colonies
Poitiers : 9 mai ; Châtellerault : 23 mai

Apocalypse / temps des nations, violences, fléaux (Apocalypse 6), quelle espérance finale ?…
Poitiers : 13 juin ; Châtellerault : 27 juin

samedi 24 décembre 2022

Noël


Venue de la lumière dans la nuit...

Podcast radio RCF


Cf. ICI

* * *

samedi 3 décembre 2022

Le parpaillot châtelleraudais | Avent 2022


Édito
« Enseigne-nous à prier »

Une espérance dont on désespère, celle d'un règne universel de la justice, annoncé par le ministère d’une Église qui rayonne, celle de jours où, par la parole de la promesse d’une paix universelle qui vient par la justice, tout est repris, mais dans la justice, de ce que font les empires et leurs paix imposées par la force et la violence, par le viol de la justice.

Au temps où Jésus donne le Notre Père, une vraie paix, juste, n'est jamais advenue en sa plénitude, Jésus en pleure sur Jérusalem ; depuis Jésus, ce n'est jamais advenu ni à Jérusalem ni non plus au sein des nations, pas même celles sur lesquelles son nom pourtant a été invoqué. Mais celui qui a porté cette espérance et qui en donne la promesse est plus vrai que nos désespérances — il a vaincu jusqu'à la mort même. Le Christ ressuscité ne meurt pas. Avec nous jusqu'à la fin du monde, il est celui qui nous envoie — nous nourrissant de sa promesse qui a vaincu toutes les désespérances.

« Enseigne-nous à prier », ont demandé les disciples à Jésus qu’ils n’ont jamais vu prier — il se retire seul. « Voici comment vous devez prier : quand vous priez, dites… Père… », répond Jésus. Voilà qui nous place dans l’intimité de Dieu — Père / « Abba ». Intimité : souvenons-nous que Matthieu précise : « entre dans ta chambre, ferme la porte. » Où l’on reçoit du Père la parole donnée publiquement de la chaire, déjà aux cinq livres de la Tora, reprise aux cinq livres liturgiques des Psaumes. Et en écho la prière devenue prière liturgique publique, le « Notre Père ».

À suivre .../...