jeudi 2 juillet 2020

Lu sur Ouest-infos

À propos des éclais...

Clic sur l'image...


Voir aussi ici...

samedi 27 juin 2020

Le parpaillot châtelleraudais | été 2020

Numéro 2 — juillet-août 2020,
Clic sur l’image :



Dieu a tant aimé le monde…

« Dieu a aimé le monde ». Dans l’Évangile selon Jean, « le monde » — cosmos — est une notion le plus souvent négative. C’est ce qui est illusoire, vain, superficiel. Un faux arrangement pour lequel Jésus dit ne pas prier lorsqu’il confie les siens au Père dans son discours d’adieu (Jean 17, 9). Non qu’il le dédaigne : il y envoie les siens !

Car ce monde en souffrance, en proie à toutes les détresses, des guerres aux épidémies, des catastrophes écologiques à la haine, au racisme, à tant de fléaux, Dieu l’a tellement aimé « qu’il a donné son Fils unique » ! — « pour que le monde soit sauvé par lui » (Jn 3, 16-17). Il l’a chéri infiniment, ce monde blessé. Et cet amour du monde se traduit dans le don d’une présence, celle de son Fils, pour un salut qui advient par un simple acte de foi en lui.

Quiconque croit en lui a la vie éternelle. Quel est cet acte de foi qui reçoit la grâce de Dieu donnée en plénitude dans le signe du don de son Fils ? C’est juste le regard de foi qui, du cœur des ténèbres, du chaos, du péché et de la culpabilité, de la souffrance, bref de l’exil loin de Dieu — se tourne vers lui.

Tel est l’acte de foi ouvert ici : au-delà de toute crainte qui préférerait rester plongée dans les ténèbres et le chaos, dans les œuvres mauvaises déjà absorbées par la mort — se tourner sans crainte vers celui de qui rayonne la lumière éternelle, par lequel le monde vient à son salut, vers celui qui, pendu au bois, élevé de la terre, fait resplendir la lumière en plénitude, en vie éternelle. La foi seule. La plénitude de la grâce y est donnée.

Ainsi, « Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui » (Jn 3, 17). Il n’est pas besoin d’autre jugement que celui qui a déjà eu lieu : être dans les ténèbres, puis y rester pour n’être né qu’une fois, n’être né qu’à ces ténèbres. Mais dans le Christ élevé de la terre, le jugement, en quelque sorte s’inverse, devient délivrance par la venue à sa lumière. C’est ainsi que le Souffle saint, l’Esprit de Dieu, opère en nous la naissance d’en-haut dans la foi au Fils de Dieu.

On est passé au-delà du jugement de l’ancien monde. Ou plus exactement, ce tournant est le jugement de l’ancien monde, au-delà duquel on passe, par la seule foi en ce qui s’est accompli en Jésus. Le jugement relève d’un passé déjà jugé, mais qui croit en lui n’est pas jugé ; il est passé de la mort à la vie, par la libération à l’égard du poids du mal, du péché et de son fruit de la culpabilité, bref de la puissance de la mort, comme autant d’aboutissements du mal, qui retenaient le monde captif.

Telle est l’immense nouvelle de ce verset central de l’Évangile : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle » (Jn 3, 16).

RP

vendredi 12 juin 2020

Reprise des cultes

Église Protestante Unie de France à Poitiers, 5 rue des Écossais

Communiqué de presse

Les célébrations religieuses communautaires reprendront le dimanche 21 juin (*) à 10h30 en respectant un protocole de protection sanitaire. Ce protocole limite la capacité du temple à 60 personnes. Le port du masque sera requis. L'accueil des très jeunes enfants n'est plus prévu. Vous serez accueillis et conduits vers une place. Pour permettre une installation tranquille nous vous conseillons d'arriver en avance. Les portes seront ouvertes dès 10h. Comme aucun document ou livre ne sera à votre disposition, vous pourrez éventuellement apporter vos propres bible ou recueil de cantiques. La foi peut se vivre seul, mais pas trop longtemps. Alors, à bientôt.



Voir ICI : Protocole de protection sanitaire pour Poitiers
Mutatis mutandis, vaut aussi pour Châtellerault (25 personnes)
(* Reprise des cultes à Châtellerault le 14 juin
- rdv à 10h30 au temple, 1 rue Adrienne Duchemin -
puis, jusqu'à nouvel ordre, tous les 15 jours)

vendredi 29 mai 2020

Weekend de Pentecôte - culte à célébrer en famille



Chers parents, enfants et jeunes,

Pour ce weekend de Pentecôte nous vous proposons un culte à célébrer en famille. Merci d’être partants! Toute l’équipe s’est réunie pour le préparer et chaque monitrice présente une partie du déroulement. Que notre Seigneur nous bénisse pendant ce moment particulier.


Seigneur, tu as dit :
« là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je serai avec eux ».
Bien que loin du temple,
nous sommes néanmoins réunis devant nos écrans pour entendre ta parole,
Seigneur, par ton Esprit, sois au milieu de nous, où que nous soyons !
Au nom de Jésus Christ
Amen.



Cette chanson ci-dessous nous invite à la rencontre de Dieu à un lieu précis c'est-à-dire sur la montagne. Mais, nous vous invitons chers parents à expliquer à nos adorables enfants et jeunes que Dieu et son fils unique Jésus ne se trouvent pas uniquement en un lieu précis (sur une montagne par exemple ou dans le temple de Jérusalem). Dieu est partout, la Bible nous le dit et nos vies de tous les jours sont des témoignages vivants à ce propos : Par le précieux don du Saint Esprit (ce que Myriam nous raconte si bien dans le message de la Pentecôte) Dieu est à chaque instant présent partout, en nous, à côté de nous, au milieu de nous, etc.

Lien de la chanson : "Je veux monter sur la montagne"


Il y a quelques semaines, nous avons célébré Pâques, jour où Jésus est ressuscité des morts. Il est resté quelques temps avec les disciples. Quarante jours plus tard, il est monté auprès de Dieu son Père, c’est l’Ascension. Dix jours après cet événement, les disciples ont reçu, comme Jésus le leur avait promis avant son départ, le Saint Esprit sous forme de langues de feu, afin qu’ils aient la force d’accomplir la mission qui leur a été confiée : répandre la Bonne Nouvelle de Dieu. C’est la Pentecôte.

Mais regardez plutôt cette vidéo
et soyez attentifs au récit pour comprendre toute l’histoire.

Lien à la vidéo playmobil : Ascension à Pentecôte


Vous pouvez chanter maintenant « Une flamme en moi », chant que certains d’entre vous connaissent sûrement. Les disciples ont reçu le Saint Esprit sous forme de langues de feu sur chacun d’eux avant de partir en mission. Alors que nous le recevons dans notre cœur, le Saint Esprit nous éclaire, il apporte l’amour, la joie, la paix, l’espérance. Il nous rend confiant dans toutes les circonstances de nos vies.

Lien au chant : "Une flamme en moi"


Maintenant, nous vous invitons à cliquer sur le MP3 pour écouter le message de Myriam et, en même temps, cliquer sur le PDF ou bien le Powerpoint pour voir les images qui accompagnent le message.


*     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *


A la fin du message, nous vous invitons à prier en lisant ces 2 prières :


Esprit Saint, tu peux nous aider
A faire de notre vie une très belle vie.
Nous avons besoin de toi !
Lave ce qui est Sali au-dedans de nous,
Rafraîchis ce qui est desséché,
Guéris ce qui est blessé,
Assouplis ce qui est crispé,
Redresse ce qui est faussé,
Reste avec nous, Esprit de Jésus Christ !


Tous ceux qui ont regardé vers toi,
Seigneur, ne sont plus timides,
Tous ceux qui ont regardé vers toi,
Seigneur, reprennent confiance.
Seigneur, je tourne mon visage vers toi.



Les annonces !

Suite au message de Pentecôte, un message de déconfinement où nous pourrons sortir en confiance et en paix sachant que l’Esprit est avec nous et nous donne la force d’aller vers les autres, nous invitons tous les enfants et jeunes de dessiner une image ou faire un collage ou autre chose qui représente ce dé confinement pour eux. Est-ce une image de la nature, de l’école, des amis, un symbole de Pentecôte… Qu’est-ce qui vous parle ? Nous avons hâte de voir vos images ! Et nous avons une idée pour cela ! Au lieu de faire une séance présentielle le premier weekend de juin, (prévu sur le calendrier) nous vous invitons à un rendez-vous décontracté sur Zoom, le samedi 6 juin à 17h30. Il n’y aura pas de ‘programme’, mais un moment de partage, où les jeunes peuvent nous montrer leurs images ou leurs collages ou proposer un chant ou un moment musical, toute création qui représente « sortir de nouveau ». Nous espérons voir autant de familles que possible autour de l’écran !


Et pour conclure ce culte nous vous invitons à chanter avec le groupe Glorious, un chant que nous avons appris l’année dernière. Rappelons les paroles que vous avez chanté alors avec joie :

Sois loué, Seigneur, pour ta grandeur
Sois loué pour tous tes bienfaits
Gloire à toi, Seigneur, tu es vainqueur
Ton amour inonde nos cœurs
Que ma bouche chante ta louange


Lien au chant de Glorious : "Que ma bouche chante ta louange"


Bénédiction
Notre Seigneur Jésus-Christ dit : “Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix. Que votre cœur ne se trouble pas.” Allons sur le chemin de la vie, confiants dans cette parole! Le Seigneur nous accompagne et nous garde dans son amour. Amen.






jeudi 28 mai 2020

Le don en ligne, c'est possible

En cette période confinée, donner pour la vie matérielle de l'Eglise reste possible :

Cliquer ici ou sur l'image ci-dessous ou appeler
au numéro de téléphone indiqué ci-dessous et suivre la procédure...